février 23, 2017

Bien rédiger le cahier des charges de son projet print

Bien rédiger le cahier des charges de son projet print

Pourquoi est-ce si important ?

Tout comme nous l’avons vu il y a peu de temps pour un projet web, rédiger un cahier des charges pour un projet graphique est indispensable !

Il permettra tout d’abord au client de préciser ses envies en découvrant certains critères à prendre en compte avant la création et auxquels il n’aurait pas forcément pensé au départ. 

Téléchargez notre modèle :

Pour un autre format,
contactez-nous !

Souvent, les personnes donneront énormément de liberté, même « carte blanche » pour une créa simplement car ils ne connaissent pas l’étendue des possibilités. L’inconvénient est que cela peut entraîner de longs et nombreux retours avant la finalisation, ce qui ne sera pas le cas si les grands axes sont définis dès le départ.
Pour la personne chargée de la création graphique, il sera plus facile de se centrer principalement sur les envies et les attentes finales du client et ne pas s’embrouiller dans des créations qui pourraient être hors sujet.

 

Qui le rédige ?

En tant que commanditaire, vous devez être le premier à remplir le cahier des charges. Si vous ne pouvez pas tout remplir par vous-même, ne vous inquiétez pas, sur certains points, il est bien d’en discuter avec le prestataire et les rédiger ensemble afin que cela corresponde tout à fait à vos attentes. Il sera néanmoins important de le remplir entièrement et que les deux parties le valident avant de démarrer le projet.

 

Que doit-il contenir ?

Le cahier des charges doit contenir une présentation du client et du projet, l’ensemble des actions à réaliser, les envies du client et les suggestions de l’agence. Nous allons ici nous concentrer sur un cahier des charges pour un projet d’édition (pour la création d’une identité visuelle, la plupart des critères présentés ici seront inutiles).

Voici les grandes parties à retrouver :

Présentation du client

– Nom
– Coordonnées
– Description de l’entreprise, son activité, son historique

Stratégie de communication

– Objectifs de l’outil à créer
– Éléments existants
– Cible
– Volume
– Points forts/faibles, appréciés/rejetés sur d’autres outils de communication similaires déjà utilisés
– Analyse de la concurrence

Univers graphique

– Point sur l’existant
– Éléments fournis
– Envies
— Couleurs
— Logo
— Typographie, formes, pictogrammes
— Photographies
— Éléments à éviter

Structure

– Chemin de fer avec éléments principaux
– Format
– Nombre de pages
– Type de papier, épaisseur, finition

Contenus

– Éléments commerciaux, textes
– Éléments légaux

Éléments spécifiques souhaités

– Intégration d’un QR Code
– Prédécoupage pour bulletin d’inscription
– Déclinaison de l’outil créé pour intégration sur le web
– Autres

Planning

– Date de diffusion souhaitée (estimer ensuite la date d’envoi à l’impression en gardant une marge en cas de soucis pour réimpression)
– Planning prévisionnel avec dates de présentation propositions (côté prestataire) et dates de validation (côté client)

Budget

– Budget envisagé pour la création
– Budget pour l’impression
– Modalités de paiement

Autres

 

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois nos conseils et actualités !

Édition , Freebies , Graphisme , Stratégie
Share: / / /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

strategie

digital-ecommerce

identite-couleurs

edition-graphisme

agence-projets

topaz-freebies
Newsletter
Suivez-nous !

pinterest-topaz